L'american Ambulance Field Ambulance

A partir de fin avril 1917,le front s'est déplacé sur le plateau du Chemin des dames. Une nouvelle organisation des secours est mise en place avec plusieurs échelons:

- des postes au niveau du front

- des postes de secours immédiatement à l'arrière du front ou les blessés sont rassemblés et évacués vers l'arrière soit à pied soit par ambulance suivant la gravité des blessures


organisation des secours de la 127eDI au mois de mai 1917




l'American Ambulance Field Service participe aux secours aux coté des français depuis 1915:

cet organisme porte assistance aux blessés, il est constitué de jeunes bénévoles américains (souvent des étudiants) qui conduisent des ambulances pour évacuer les blessés du front.

Un de ces étudiants, Malcom COWLEY, futur grand écrivain américain qui côtoiera E HEMINGWAY, écrit un texte sur OSTEL



OSTEL 1917


De jour,

le village prend son bain de soleil : on dirait une ruine

aztèque.

Les tranchées toutes proches se sont tues :

pas un bruit,

le qui-vive.

Éboulés, les murs du village n’abritent aucun

habitant.


Tout change quand tombe la nuit.

Un convoi

de camions bâchés roule dans la rue.

Des trous montent des vieillards

fourbus, venus

les décharger.

Vers les batteries triment des caissons d’artillerie

Et des files de mulets chargés.

Des tranchées, coulent des spectres

boueux, titubants.

Et les fusées tirées à la chaîne,

Les mitrailleuses fébriles qui martèlent,

Les ambulances.


Les hommes travaillent, parlent, mangent, creusent des tombes ;

Le jour pointe lentement et alors tout

disparaît ––

Machines, hommes, bêtes ––

Comme à minuit les fantômes

D’antan.


De jour,

Il n’y a que les morts

Et les aéroplanes qui tournent au-dessus comme des vautours.


Traduction Jean .MIGRENNE






2 vues0 commentaire